SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | facebook | instagram

Accueil > Archives > Evénements 2007 > XIIe Tour des crêtes

XIIe Tour des crêtes

lundi 30 avril 2007, par Dr.Gonzo

Participation record !


Pour sa douzième édition, le Tour des Crêtes a battu un record de participation : 294 marcheurs étaient au départ en ce dimanche 29 avril. Dès 7 h, les marcheurs chevronnés ou plus modestes promeneurs se sont présentés sur la place du Château pour parcourir un des trois circuit qu’avait concocté le Comité des Fêtes, bien aidé en cela par les chasseurs de l’ACCA.
La qualité du balisage des circuit n’est plus à démontrer, et les marcheurs ont pu découvrir les superbes paysages des montagnes venterolaises. Et la nature étant quelque peu en avance cette année, chacun a pu admirer les nombreuses orchidées qui jalonnaient les parcours.


A chaque poste de ravitaillement les randonneurs ont pu trouver des boissons et quelques victuailles pour reprendre des forces. Tout ce beau monde s’est retrouvé pour le pique-nique au "champ de carottes" dans la Combe de Sauve. Au bord de l’eau, les pieds se sont délassés et les gosiers remplis, dans une ambiance plus que conviviale.
En fin d’après-midi a eu lieu la remise des prix à la salle des fêtes : tous les enfants participants ont reçu leur médaille.


Pour le deuxième année consécutive, c’est Michel Bréchet qui s’est montré le plus rapide sur le grand circuit, suivi par Muriel Boffelli, la plus rapide des féminines. Les plus jeunes ont été Romain Laurent et Cyprien Friquet, qui du haut de leur neuf ans, ont réalisé une belle performance.
Sur le circuit moyen, c’est Christiani Ribaud, un autre habitué, qui a été le plus rapide, suivi par le première féminine Marianne Laporte. Sur le petit circuit, Corinne Gigondan et Steeve Boulogne ont été les plus rapides. Quant aux plus jeunes, il s’agit de Gaston Haas et Jordan Woodie qui avaient autour de deux ans.


T-shirts "la Drôme" de circonstance pour les membres du Comité...


Au centre, Jordan, le plus jeune marcheur


Le Panz’ de Burns, excellent outil de ravitaillment


Un petit rosé ? (on ne se laisse pas abattre au poste du Flachet...)


Un air de famille au poste de la Venterole


Contrairement à ce que la photo peut laisser penser, il n’a pas été servi que du coca...